Rencontre avec un chamane au Pérou – la voie chamanique

Partageons ces messages pour tous

Le chamanisme des Andes du PEROU – Rencontre avec un Altomisayoc – Grand Prêtre Inca

De retour des Montagnes sacrées au Pérou, je souhaite partager avec vous un échange que j’ai eu avec un Altomisayoc, grand Prêtre Inca sur le chamanisme et la voie initiatique chamanique des Andes.

Voici ses paroles : « Le chamanisme est un terme général qui fait écho aux pratiques ancestrales. Ce terme vient de Sibérie. Chez nous, ici au Pérou, nous parlons des Paqos, des Amautas, des Altomisayoc.

Le rôle du chamane

Dans toutes les traditions, il y a toujours eu un chamane dans les communautés pour vérifier à ce que l’ordre cosmique soit bien conservé. Il y a également différents niveaux dans le chamanisme, chaque chamane a sa propre spécificité en fonction de ses connexions et de sa mission.

Nous sommes une grande famille qui œuvre à la même finalité : apporter davantage de Lumière sur Terre et conserver l’équilibre cosmique sur Terre comme savaient si bien le faire nos Ancêtres.

voyage-chamanique-Pérou-pachamama

La période actuelle est une période où beaucoup de choses essentielles et vitales ont été oubliées. L’être humain est malade et souffre car il a oublié le plus important : son Etre qui est en contact direct et continu avec le Divin et le contact avec l’énergie qui nous nourrit.

L’énergie est le plus important pour vivre une vie heureuse et harmonieuse car c’est l’énergie qui nous nourrit en premier. On peut croire que c’est la nourriture qui nous nourrit en premier mais c’est faux. C’est l’énergie. De même si la nourriture est porteuse d’énergie elle nous nourrit mais si elle est vide d’énergie ou contaminée par tous les produits toxiques, elle est du poison.

La nourriture est essentielle ainsi que la qualité de l’air et d’être dans des lieux vivants au niveau énergétiques.

Tout cela est essentiel et c’est le rôle du chamane dans les communautés de veiller à cela ainsi que d’être le garant de l’équilibre entre le monde visible et invisible car le chamane a des perceptions développées qui lui permettent d’entrer en contact avec le monde invisible.

Le chamane peut être guérisseur, médium, passeur d’âme…

Le chamane a toujours joué un rôle essentiel dans la communauté. Dans les temps anciens, le chamane demandait aux Esprits des Animaux où les chasseurs devaient aller pour revenir avec de la nourriture. En remerciement, le chamane réalisait une offrande aux Esprits pour remercier et honorer l’Esprit de l’animal.

Le chamane a toujours vécu en harmonie avec la Nature.

C’est également lui dans les communautés qui indique aux habitants où construire leur maison ou les enclos pour les animaux, notamment les Lamas ou les Alpagas pour respecter l’équilibre naturel des forces de la Nature et se placer dans les bonnes grâces des Apus, les Divinités des Andes.

Lorsqu’une personne est malade le chamane des Andes, le paqo ou l’altomisayoc convoque les Esprits à la Mesa. C’est une table d’offrande qui est préparée dans un rituel sacré comme le faisaient les Incas afin de recevoir des réponses et des remèdes pour soigner la personne.

chamanisme-voyage-initiatique-rituels

Pour aller au contact du monde invisible, le chamane a des alliés de pouvoir : des Guides qui peuvent être du monde végétal, minéral, animal ou divin ainsi que des objets de pouvoirs et de rituels.

Il va agir et demander la guérison de la personne. Dans la médecine des Andes, tout est relié et la manifestation physique est la dernière porte mais il faut aller chercher les portes précédentes et y libérer ou harmoniser ce qui demande à l’être dans les différents corps énergétiques. Pour cela, le chamane fait appel à la médecine sacrée du Condor avec ses Plumes, son sifflet ainsi qu’à la médecine des Apus, les Divinités des Andes, Gardiens de l’équilibre entre la Terre et le Cosmos.

De l’apprenti chamane au chamane

La quête chamanique est une voie progressive où le chamane apprenti doit vivre des initiations en conscience sur la voie de la Connaissance.

L’apprenti chamane était surveillé de près par les Anciens car il fallait l’aider à bien canaliser son énergie et ses perceptions. Il devait vivre les rites de passages de l’âge de l’enfance à l’adolescence à l’âge adulte en conscience. Ces initiations consistaient souvent à vivre une quête de vision ou à rester enfermé un certain temps dans une grotte pour renaître.

De retour de ces initiations, le chamane apprenti est confié à un Parrain qui veillera sur lui. Tout au long de son avancée dans la voie initiatique, il aura différents parrains qui veilleront sur lui. On parle du cercle des Anciens. Lorsque le parrain a transmis ce qu’il avait à transmettre à son apprenti, un autre parrain apparaitra pour l’accompagner dans sa quête.

Une fois que l’apprenti a passé et réussit plusieurs épreuves, celles-ci sont différentes selon chacun, il devient élève. Les initiations deviennent moins ardues et on entre plus dans une quête intérieure. A ce moment, le Maître de l’élève apparaît. Il sera avec lui pour tout son Chemin car il y a une transmission encore plus subtile entre le Maître et l’élève car cette transmission suit une lignée de Maîtres et d’enseignements qui remonte à la création de la Vie.

Une fois que l’élève a touché cet état qui est transmis par la Transmission, alors l’élève rejoint les Maîtres et tout en continuant son Chemin, il peut aider et guider les Autres car il est en contact direct avec Pachacamac, le Cœur de l’Univers et il est Eveillé ».

chamanisme-voyage-initiatique-rituels

Partageons ces messages pour tous